La passion des joutes


A Sète, les joutes nautiques sont nées avec la création du port, le 29 juillet 1666. Une vieille tradition maritime qui a ses codes, son vocabulaire propre, ses rituels, sa musique.

Juchés sur la tintaine en haut des barques, équipés d’une lance et d’un pavois, les jouteurs aspirent tous à remporter la Saint-Louis, le plus prestigieux des tournois. Un sport extrêmement spectaculaire où la transmission familiale est de mise.
Sept sociétés et une école de joutes, contribuent à entretenir l’enracinement de cette tradition.
 

De mi-juin à début septembre, au delà du folklore et de la tradition, les tournois de joutes  se rythment l'été et reflètent l'âme des sétois.

Téléchargez ici le calendrier des tournois de joutes 




Déroulement des tournois

 
Les tournois sont précédés d’un défilé des jouteurs, tous vêtus de blanc et coiffés d'un canotier, accompagnés par la musique traditionnelle, où le hautbois et le tambour occupent la place centrale.

Une première passe d’honneur ouvre le tournoi. Les jouteurs présentent leurs lances et se serrent la main lorsque les barques se croisent. Puis les deux hommes, juchés sur la tintaine des barques, la poitrine protégée par le pavois, tentent de se faire tomber à l’eau lorsque les bateaux se croisent, avec une lance de bois à bout ferré.
Des fanfares basées dans les tribunes "chauffent" l'ambiance et saluent les jouteurs victorieux et les passes spectaculaires à grands coups de cuivres et de grosses caisses ! 
Depuis les gradins installés le long des quais du Canal Royal, on peut assister à de spectaculaires combats.

Des règles précises régissent ces combats, ne pas les respecter entraine une disqualification immédiate. Spectacle garanti...


 

Le tournoi de joutes du lundi de la Saint Louis

 
Chaque année au mois d'août, durant une semaine, la Fête de la Saint Louis, fête patronale de Sète, offre des tournois de joutes spectaculaires ! 
C'est le rendez-vous tant attendu des jouteurs pour leur tournoi final de l’année, véritable championnat du monde dans chacune des catégories, dont celle des "lourds" qui se déroule le lundi de la Saint Louis.
Pour le vainqueur du grand tournoi de la Saint Louis, c'est l'immortalité assurée : son nom est gravé pour la postérité sur un pavois, exposé dans la salle des joutes du Musée Paul Valéry.


 

Les enfants s'y mettent aussi

Dés leur plus jeune âge, les petits sétois rêvent de devenir de grands jouteurs ...
L'Ecole de joutes de la Marine a pour objectif l'initiation des enfants de 3 à 17 ans aux joutes languedociennes en leur faisant acquérir la technique de ce sport dans le plus grand respect des traditions.