Histoire de Sète

Sète, que l’on écrivait « Cette » jusqu’en 1928, est l’une des villes portuaires les plus récentes.
C’est grâce à la vision de Louis XIV, qui voulait relier le canal du midi à la Méditerranée que le port de Sète fut fondé le 29 juillet 1666.
 

Histoire de Sète en quelques mots…

La ville de Sète est née en 1666 d'une décision royale et de la volonté de trois hommes :
Paul Riquet, Louis XIV et le Chevalier de Clerville.


Paul Riquet cherchait un débouché sur la Méditerranée pour le Canal du Midi dont il avait entrepris le creusement. Louis XIV avait chargé son ministre Colbert de trouver une rade pour les galères royales et d'y créer un port d'exportation des produits du Languedoc.
Colbert confia cette tâche au Chevalier de Clerville, qui identifia le Cap de Sète comme le site le plus approprié pour la création d’un port.

 


La population triple entre 1820 et 1870 et l’urbanisation s'étend en direction de l’étang de Thau. Le quartier à l’arrière du palais consulaire (ex CCI) témoigne de cette époque prospère.

Au 19ème siècle, le port se développe grâce au commerce du vin, du bois, du soufre, des céréales ainsi que du fer. Sète devint le 1er port de tonnellerie au monde.
 
Dans les années 1850, des pêcheurs de Gaeta et Cetara, villages de la côte amalfitaine près de Naples, quittent l’Italie, poussés par la nécessité de trouver une vie meilleure : ils s’installent alors dans le Sud de la France, notamment à Sète et au Grau du Roi.
 
Dans les années 1960, la pêche artisanale se développe grâce à l’arrivée de nouvelles techniques amenées par les rapatriés de l’Afrique du Nord.

A ce jour, la ville compte plus de 40 000 habitants et s’est urbanisée au nord et sur le Mont Saint-Clair.
 



Le bon plan : flânez tout en découvrant le patrimoine de Sète, grâce aux quatorze panneaux qui vous attendent sur chaque site emblématique de la ville.

Suivez un parcours historique inédit, une façon de remonter le temps ...