Vos séries préférées à Sète

 
 Les décors naturels des séries télé

  
 Demain nous appartient, la saga évènement se poursuit sur TF1

Tentatives de meurtre, jeu d’intimidation auprès d’adolescents, scandale de pollution… rien n’arrêtera le capitaine Karim Saeed et son lieutenant Lucie pour résoudre ces affaires policières. Bienvenue dans le nouveau feuilleton télévisé "Demain nous appartient". Dès février 2017, l’ancien site d’embouteillage de l’entreprise viticole Skalli est transformé en studio de cinéma de plus de 7 000 m2 et un local au 6 quai Aspirant Herber en café «Le Spoon», aujourd'hui boutique officielle de la série.
 
A raison d’un épisode diffusé tous les soirs, du lundi au vendredi, la série a très vite été adoptée. Vous retrouverez ses décors naturels en vous baladant le long des canaux, près du lycée, à la plage...
Et passez de l’autre côté de votre petit écran en suivant la visite interactive : Aujourd'hui vous appartient.

LE SPOON
Le Spoon, ancien décor phare de la série devient le lieu de vente incontournable des produits dérivés de « Demain nous appartient ». Cette boutique, issue d’un partenariat entre Telsète et l’Office de tourisme de Sète, vous accueille 6 quai Aspirant Herber du mardi au samedi, de 10h30 à 19h et le dimanche de 10h30 à 13h, jusqu'au dimanche 3 novembre 2019.
Outre la vente de produits dérivés (mugs, T-shirts, etc…), la boutique offre la possibilité aux visiteurs de plonger dans l’univers de « Demain nous appartient », d’avoir accès à des bons plans pour leur séjour à Sète et dans la région.

Retrouvez « Demain nous appartient » du lundi au vendredi à 19h20 sur TF1 et sur MyTF1.
 

  Candice Renoir, championne d’audience de France 2

Dire que la maman flic la plus célèbre du PAF a failli poser ses valises du côté de La Rochelle ! Heureusement les décors naturels et ses jours d’ensoleillement ont joué en faveur de Sète. Depuis 2012, l’ancien site de la caisse primaire d’assurance-maladie, quai Vauban s’est transformé en commissariat de Candice Renoir. De mai à février, il faut les voir ces gros camions de production décharger leurs pieds de caméras et leurs équipes de tournage à travers les rues de la ville. Quelques annonces de casting pour de la figuration dans la presse locale, et les épisodes s’enchainent à raison de 4 épisodes en 2 mois soit 8 épisodes de 52 minutes par saison.

Six saisons plus tard, l’engouement pour cette pétulante commandante de police un peu déjantée n’a pas faibli. Ce sont même plus de 38 pays qui suivent désormais cette série policière et plus de 5 millions de téléspectateurs attendent ses nouvelles enquêtes avec impatience.
  
Accessibilité
Partager :