La lagune de Thau, une mer intérieure

La lagune de Thau, un écrin de biodiversité

  • sete-lagune-thau - © C.Cruels
Véritable bijou écologique, cette mer intérieure vous attend sur 20 km de long sur 5 km de large. Séparée de la Méditerranée par un long cordon de sable, le lido, ses eaux salées en font un lieu d’élevage d’huîtres et de coquillages depuis l’Antiquité.
Unique en France et classée Natura 2000, la lagune est un réservoir de biodiversité abritant près de 400 espèces végétales et 100 espèces animales dont la palourde, l’escargot de mer, l’oursin, la daurade, le muge, le loup et le célèbre hippocampe qui attire des plongeurs du monde entier.
  • sete-lagune-thau - © C.Cruels
  • sete-lagune-thau - © F. Ambrosino
Les parcs à coquillages de l’étang de Thau occupent plus de mille trois cents hectares sur l’eau. 

Les coquillages sont la principale ressource de l’étang de Thau. 2800 tables conchylicoles réparties entre 800 exploitations assurent l’élevage des huîtres et des moules.
Prenez le temps de déguster l’huître creuse de Bouzigues : charnue, fine en bouche et d’une remarquable qualité gustative. Les exploitations conchylicoles (Mas) qui produisent ces coquillages sont de petite dimension, le travail s'effectue en famille, elles occupent la quasi-totalité de la rive nord de l'étang.

Le musée de l’étang de Thau à Bouzigues vous invite à découvrir les activités principales des riverains : l’élevage des huitres et des moules (conchyliculture) et la pêche.